Bentley dit non au diesel

Bentley dit non au diesel

 Raptor, le Mardi 25/03/2008 à 09h31'06

Près d'une voiture sur deux vendue en Europe, une demande croissante en Amérique du Nord, les moteurs diesel ont la cote. Plusieurs constructeurs d'automobiles de luxe et de prestige se mettent d'ailleurs à étudier cette alternative à l'essence. Les derniers rapports d'enquête de Bentley ne laissent cependant pas voir de plans à court terme pour ce type de motorisation sur ses modèles.


Adrian Hallmark, chef marketting chez Bentley a déclaré au site hollandais AutoTelegraaf le mois dernier que le couple élevé et la faible consommation du diesel pourrait être parfaitement adaptés aux limousines de la marque. Cependant, cette même source annonce que la demande de la part des clients est trop faible pour justifier les investissements dans de nouveaux moteurs. Le taux de pénétration du diesel aux Etats-Unis, le plus gros marché pour Bentley, étant encore assez faible, Bentley ne souhaite pas franchir le pas pour le moment.

La tendance à réduire les consommations et les émissions polluantes étant au coeur de l'actualité et des médias, tendance qui ira probablement crescendo dans la décennie à venir, Bentley pourrait éventuellement modifier sa position dans le futur. La maison mère détentrice de Bentley, VW, possède déjà en stock plusieurs moteurs puissants qui pourraient parfaitement convenir, notamment le dernier V12 6.0L qui équipera le Q7 d'Audi.

A la question d'une éventuelle utilisation du moteur W16 de la Veyron dans une super-limousine Bentley, le président de la marque Franz-Josef Paefgen répond par un non catégorique.

Ajouter un commentaire

Vous devez être enregistrés et identifiés pour pouvoir accéder à cette fonction.

- Je souhaite m'inscrire gratuitement.
- M'identifier.
- Me connecter en utilisant un des mes réseaux sociaux :