Aprilia RSV-4 : le démarquage du constructeur italien

Aprilia RSV-4 : le démarquage du constructeur italien

 Manimal, le Samedi 13/09/2008 à 15h07'36

Une nouvelle fois, Aprilia décide de se démarquer de la concurrence en mettant sur le marché le seul V4 de la catégorie 1000 cm3.


Une volonté depuis des années d'afficher sa différence comme la plupart des constructeurs italiens : on se rappelle de la Bimota 500 V-Due (deux temps à injection) et de la distribution desmodromique de toutes les Ducati. A la fin des années 90, Aprilia testait déjà en GP 500 (ex MotoGP) un bi-cylindre deux temps alors que toutes les machines du plateau, hormis la machine de Kenny Roberts Sénior (3 cylindres), étaient des 4 cylindres beaucoup plus puissants. L'essai d'un trois cylindres en MotoGP fut une terrible désillusion poussant le constructeur italien à se retirer de la compétition majeure depuis 2004.

Aprilia mise donc tout sur cette nouvelle machine en s'inspirant de l'architecture moteur de sa consœur : la Ducati Desmosedici RR. Un pari à quitte ou double pour ce constructeur jamais en manque d'inspiration et d'innovation.

01.jpg

(Crédit Photo: Aprilia)

Ajouter un commentaire

Vous devez être enregistrés et identifiés pour pouvoir accéder à cette fonction.

- Je souhaite m'inscrire gratuitement.
- M'identifier.
- Me connecter en utilisant un des mes réseaux sociaux :