Histoire : Porsche 911 GT1

Histoire : Porsche 911 GT1

 Raptor, le Dimanche 06/09/2015 à 12h54'15

Durant les années 90, le relent d'intérêt que suscite le championnat BPR Global GT Series, qui deviendra dès 1997 le FIA GT Championship, ne laisse pas Porsche indifférent. Le constructeur souhaite renouer avec la course automobile de haut niveau et décide de s'engager en catégorie GT1.


Le règlement FIA stipule alors que pour être éligible en catégorie GT1, 25 exemplaires de la même voiture doivent être construits pour un usage routier et donc homologués par le Ministère fédéral des Transports et de la Construction. Porsche a pour l'occasion opté pour une démarche opposée à celles des autres constructeurs, et a choisi de développer en premier lieu la version de course, reposant sur la cellule centrale de la 911 type 993, avant d'en dériver une version homologable sur route, baptisée 911 GT1 Straßenversion.

Porsche_911_GT1_Straszenversion_1996_1998-7384.jpg

Ainsi en 1996 un minimum de 25 exemplaires de la Porsche 911 GT1 Straßenversion furent produits, bien que ce chiffre varie quelque peu suivant les sources. Légèrement bridée afin de respecter les normes en matière d'émissions de gaz à effet de serre et un peu plus lourde, 1150 kg, la Porsche 911 GT1 Straßenversion affiche cependant une puissance respectable de 544 chevaux à 7000 tr/min et un couple de 600 Nm dès 4250 tr/min. Cette cavalerie permet à l'allemande d'effectuer le 0 à 100 km/h en seulement 3.9 secondes et de friser les 310 km/h en vitesse de pointe.

Porsche_911_GT1_996_1996_1998-3640.jpg

Une fois l'homologation de la version routière effectuée, Porsche engage sa 911 GT1 version course aux 24 heures du Mans 1996 ou elle prendra les seconde et troisième places derrière le Joest Racing. Contrairement au 911 traditionnelles, son moteur est monté en position centrale et non arrière. Avec une puissance proche des 600 chevaux et un poids de 1050 kg, elle enregistre une vitesse de 330 km/h dans la ligne droite de Mulsanne durant les essais. En fin de saison 1996, la Porsche 911 GT1 domine le championnat BPR Global GT Series, s'imposant largement aux 4 Heures de Brands Hatch ou elle courre en invité, puis remporte les courses de Spa et de Zhuhai.

Porsche_911_GT1_1996_1998-8371.jpg

En 1997, Mercedes-Benz avec sa CLK-GTR pose ses marques sur le nouveau championnat FIA GT. Porsche aligne une version évoluée de la GT1 reprenant les évolutions de la génération 996, dotée de la même puissance, de la même vitesse pointe mais bénéficiant d'une aérodynamique bien meilleure. Il en résulte une auto bien plus rapide que le modèle 1996. Hélas, les Mercedes-Benz CLK-GTR et McLaren F1 GTR sont indétrônables et Porsche ne remportera aucune course cette année la.

Pour la saison 1998, Porsche revient avec une toute nouvelle GT1-98, conçue pour rivaliser avec les CLK-LM et Toyota GT-One. La saison est aussi difficile que la précédente et la GT1 ne peut pas rivaliser avec les Mercedes. Elle prend cependant sa revanche durant les 24 heures du Mans 1998 finissant aux deux premières places, victoire obtenue en grande partie grâce à sa fiabilité. Les Mercedes, BMW et Toyota souffrant alors toutes d'avaries, Mercedes ayant même vu ses deux CLK-LM abandonner après seulement deux heures de course.

Porsche_911_GT1_98_1998-70163.jpg

Toujours dans le respect du règlement, Porsche dut homologuer une version routière pour valider les modifications de la 911 GT1-98. Ainsi, une seule et unique 911 GT1'98 Straßenversionfut produite, portant le numéro de châssis BB-GT198. Elle dispose des mêmes éléments mécaniques que le modèle de course, dont 4 châssis ont été assemblés et affiche comme le modèle 1996 une puissance de 544 chevaux.

Porsche_911_GT1_98_1998-54720.jpg

L'année 1999 verra l'arrêt de la catégorie GT1, le championnat FIA GT étant disputé par des GT2.

Crédits photos : Porsche, Softeis, Detectandpreserve

Ajouter un commentaire

Vous devez être enregistrés et identifiés pour pouvoir accéder à cette fonction.

- Je souhaite m'inscrire gratuitement.
- M'identifier.
- Me connecter en utilisant un des mes réseaux sociaux :