Voici l'intégralité des modèles archivés chez Adler.
Chaque modèle possède sa fiche technique et éventuellement une galerie d'images associée.

Adler - Tous - Page 1

Trier par Modèle | Année
Adler 10 (1913)   Adler 10 (1913)
Adler 10PS Racing Car (1922)   Adler 10PS Racing Car (1922)
Adler 12 (1913)   Adler 12 (1913)
Adler 12N 3G Kübelwagen (1933-1935)   Adler 12N 3G Kübelwagen (1933-1935)
Adler 12N RW Kübelwagen (1932-1933)   Adler 12N RW Kübelwagen (1932-1933)
Adler 14/18 (1913)   Adler 14/18 (1913)
Adler 15/25 (1913)   Adler 15/25 (1913)
Adler 1900 (1900)   Adler 1900 (1900)
Adler 2.5 Liter (1937-1940)   Adler 2.5 Liter (1937-1940)
Adler 2.5 Liter Sport (1938-1939)   Adler 2.5 Liter Sport (1938-1939)
Adler 25/35 (1913)   Adler 25/35 (1913)
Adler 35/45 (1913)   Adler 35/45 (1913)
Adler 3Gd Wehrmacht Kübelwagen (1936-1940)   Adler 3Gd Wehrmacht Kübelwagen (1936-1940)
Adler 55/65 (1913)   Adler 55/65 (1913)
Adler Standard 6 (1927-1930)   Adler Standard 6 (1927-1930)
Adler Standard 6 (1933-1934)   Adler Standard 6 (1933-1934)
Adler Standard 6A / 6S (1928-1934)   Adler Standard 6A / 6S (1928-1934)
Adler Super Trumpf Rennlimousine (1938)   Adler Super Trumpf Rennlimousine (1938)
Adler Taxi (1904)   Adler Taxi (1904)
Adler Trumpf 1.5 L Cabriolet (1933)   Adler Trumpf 1.5 L Cabriolet (1933)
Adler Trumpf Junior (1934-1941)   Adler Trumpf Junior (1934-1941)
Adler Typ 10 "Stromform" (1937-1940)   Adler Typ 10 "Stromform" (1937-1940)
Adler Type K (1915)   Adler Type K (1915)

Non classé    Série    Préparé    Course/Rallye/Enduro    Prototype/Concept-car

Dernières galeries mises à jour chez Adler

Histoire du constructeur

Création: 1880
Disparition: 1957
Fondateur: Heinrich Ludwig Kleyer
Siège social: Francfort-sur-le-Main (Allemagne)
Dates clés:
1957 Acquise par Grundig
1958 Devient Triumph-Adler
1979 VW entre au capital
1985 Devient TA Triumph-Adler
1992 Acquise par Olivetti

Adlerwerke vorm. H. Kleyer AG était une entreprise allemande siégeant à Francfort. Elle a produit des automobiles, des motos, des bicyclettes, puis des machines à écrire et du matériel de bureau sous la marque Adler jusqu'en 1957. La marque arborait pour emblème un aigle (allemand Adler) et proposait de nombreuses innovations techniques. Rachetée par Grundig elle fusionne avec Triumph pour devenir Triumph-Adler, abandonnant la production de véhicules, avant d'être rachetée par Olivetti. Elle subsiste aujourd'hui sous la forme TA Triumph-Adler GmbH dans la gestion de documents.