Fiche technique Ferrari 330 P4 (1967)

Fiche technique Ferrari 330 P4 (1967)

Catégorie Course/Rallye/Enduro
Années de production1967
Production3 exemplaire(s)
ÉnergieEssence

Présentation du modèle, précisions, informations complémentaires

Suite à l'échec du rachat de Ferrari, Henry Ford décide de contester la suprématie de la Scuderia dans le championnat du monde d'endurance et plus particulièrement aux 24 heures du Mans. En 1966, et ce après trois années d'efforts, le géant américain obtient un triplé aux en terre Sarthoise. Conscient de sa défaite aux célèbrissimes 24 heures du Mans face à Ford en 1966, Ferrari imagine une arme capable de terrasser le géant américain en endurance pour prendre sa revanche l'année suivante.

Le directeur technique de la firme italienne à l'époque, Mauro Forghieri, reprend le V12 de la P3 par sagesse. Seul trois 330 P4 verront le jour : elles portent les numéros de châssis 0856, 0858, 0860 (cette dernière ne participera qu'à l'épreuve mancelle).

Cette voiture permet à ferrari de réaliser un triplé aux 24 heures de Daytona (les P4 terminent 2ème et 3ème) pour la première manche du championnat. La Scuderia est absente à Sebring, mais obtient un doublé aux 1000 kilomètres de Monza. La seule P4 engagée aux 1000 kilomètres de Spa-Francorchamps doit finir 5ème suite à des problèmes de commande de boîte de vitesses.

Arrivent les 24 Heures du Mans, où ferrari engage 7 voitures prétendantes à la victoire dont 3 330 P4 et une P4 ex-P3 (la voiture victorieuse à Daytona, châssis 0846), alors que Ford en engage 12 !

0846 (n°20) : est confiée Amon & Vacarella
0856 (n°24) : est confiée à l'écurie nationale belge avec Mairesse & "Beurlys"
0858 (n°21) : Scarfiotti & Parkes
0860 (n°19) : Klasse & Sutcliffe

Les Ford tentent de distancer les Ferrari au début de l'épreuve, mais la tâche n'est pas facile. Au bout de 8 heures de course la n°20 abandonne sur incendie. Au lever du jour, il ne reste plus que 3 voitures dans chaque camp. La Ford MKIV n°1 est alors en tête. Les Ferrari décident de passer à l'attaque mais il est trop tard. La n°19 abandonne à la 19ème heure et Ferrari doit se contenter de la 2ème place de la 21 et la 3ème place de la 24.

La dernière manche approche, et l'outsider Porsche a pris la tête du championnat devant Ferrari et Ford 3ème. Le titre se joue alors dans les stands entre la 330 P4 (alors recarrossée en spider pour le gain de poids avantageux sur ce tracé) de Amon & Stewart (0860) et la Porsche 910 moins gourmande. Mais la Ferrari termine 2ème derrière une Chaparral et s'octroie le titre grâce à un dernier arrêt éclair.

Fiche technique

Moteur

TypeV12 à 60°
DispositionLongitudinale centrale arrière
Soupapes36 soupapes
Cylindrée3967 cm³
Alésage x course77 x 71 mm
Compression11.0:1
DistributionDouble arbre à cames en tête
AlimentationInjection Lucas
Puissance456 ch à 8000 tr/min
Couple522 Nm

Transmission

TypePropulsion
Boîte de vitessesManuelle 5 rapports

Châssis et roues

Suspensions avantRoues indépendantes, quadrilatères défomables, ressorts hélicoïdaux, amortisseurs télescopiques
Suspensions arrièreRoues indépendantes, quadrilatères défomables, ressorts hélicoïdaux, amortisseurs télescopiques
Freins avantDisques ventilés
Freins arrièreDisques ventilés

Dimensions

Longueur4185 mm
Largeur1810 mm
Hauteur1000 mm
Empattement2400 mm
Voie avant1488 mm
Voie arrière1450 mm
Poids792 kg
Réservoir114 litres

Performances

Vitesse maximale338 km/h
Rapport poids/puissance1,737 kg/ch
Rapport puissance/litre114,948 ch/litre