24 heures du Mans, la parade : Mercedes-Sauber C9

24 heures du Mans, la parade : Mercedes-Sauber C9

 Raptor, le Dimanche 15/06/2008 à 15h05'34

L’intérêt de la parade des pilotes au Mans, c’est qu’elle est également l’occasion de revoir quelques modèles qui font partie intégrante de l’histoire des 24 heures. Revenons quelques instants sur la Mercedes-Sauber C9.


La Mercedes-Sauber C9 a participé à trois reprises à la célèbre course sarthoise. En 1987, deux modèles étaient engagés, l’un piloté à l’époque par Henri Pescarolo, mais tous deux durent abandonner avant la fin de la course. En 1988, deux autres modèles furent également engagés mais durent se retirer avant de prendre le départ. C’est l’année 1989 qui couronna la C9 de succès, avec cette fois-ci trois véhicules au départ. La numéro 63 remporta la course, devant la numéro 61. La 62 pilotée par l’équipage Jabouille/Schlesser termina en cinquième place.

Durant les qualifications de 1989, la Sauber C9 réalisa la seconde vitesse maxi atteinte dans l’histoire du Mans avec une pointe à 400 km/h. Seule la WM Peugeot a fait mieux en 1988, avec 405 km/h.

Ajouter un commentaire

Vous devez être enregistrés et identifiés pour pouvoir accéder à cette fonction.

- Je souhaite m'inscrire gratuitement.
- M'identifier.
- Me connecter en utilisant un des mes réseaux sociaux :