Fiches techniques Ducati

Les familles de modèles
*Concept* (2006-2006) 1098/1198 (2006-2008) 125 (1957-)
175 (1957-) 200 (1962-) 250 (1965-1974)
350 (1971-1974) 450 (1969-1974) 500 (1980-1984)
748 (2000-2002) 749 (2003-) 750 (1971-2002)
848 (2008-) 851 (1988-1990) 860 (1977-1977)
900 (1977-) 916 (1994-2002) 98 (1955-)
996 (1999-2001) 998 (2001-2002) 999 (2003-2006)
Cadel (1967-) Desmosedici (2007-2009) Diavel (2011-)
GP (2003-2006) Hypermotard / Hyperstrada (2007-) Mach I (1966-)
MHe (2000-2001) MHR (1981-) Monster (1993-2005)
Monza (1964-) NCR (1978-) Panigale (2012-)
Racer (1951-1951) SportTouring (1997-2001) SuperSport (2002-2006)
Tous les modèles

Dernières galeries mises à jour chez Ducati

Histoire du constructeur

Création: 1926
Fondateur: Bruno, Adriano & Marcello Ducati
Siège social: Bologne (Italie)
Site web: https://ww[...]fr/fr/home
Dates clés:
1949 Les frères Ducati quittent l'entreprise qui reste sous contrôle de l'état italien
1983 Rachat par les frères Castiglioni, propriétaires de Cagiva
1996 Rachat par le fonds d'investissement américain Texas Pacific Group
2006 Le fonds d'investissement italien InvestIndustrial rachète 100 % des parts de Ducati à TPG
2012 rachat par l'allemand Audi

Originaire de la Sardaigne, la famille Ducati, faisant appel à des investisseurs, fonde à Bologne la "Societa Radio Brevetti Ducati", dont l'objectif était la production de composants pour l'amélioration de la transmission par radio. Domaine qui, en 1926, représentait l'avenir.

À partir de cette date, la société Ducati n'aura de cesse d'augmenter et de diversifier ses activités : elle produira des machines à calculer, des appareils de photo, et des radios.
Mais la Seconde Guerre mondiale laissera ses stigmates : en 1943, l'usine de Borgo Panigale, une banlieue industrielle de Bologne, est envahie par l'armée allemande et, en 1944, elle sera totalement détruite par les bombes.

Il fallut beaucoup de courage aux frères Ducati pour relancer leur activité industrielle. Pour cela, ils commencèrent à produire, à partir de 1946, un moteur auxiliaire, le "Cucciolo", destiné à s'adapter sur le cadre de bicyclettes, dont ils avaient racheté la licence à SIATA. Mais, bien que l'engin fut bien adapté aux besoins de l'époque, la situation financière de la famille Ducati était devenue catastrophique, si bien qu'ils durent, pour continuer leur activité, faire appel à une aide de l'État.
L'aide est accordée, mais sous contrôle d'un syndic. Malgré tout, et alors que le "Cucciolo" connaissait un certain succès, la société est déclarée en faillite en 1949. Les frères Ducati quittent alors définitivement l'entreprise.
Jusqu'en 1983, date du rachat par les frères Castiglioni, propriétaires de Cagiva, la firme sise à Borgo Panigale restera sous contrôle de l'État.

En 1996, le groupe Cagiva est en proie à de graves soucis financiers. Il décide de se séparer de Ducati, racheté par le fond d'investissement américain Texas Pacific Group.
En 2006, le fonds d'investissement italien Invest Industrial rachète 100 % des parts de Ducati à TPG. La marque redevient donc totalement italienne.